J’ai commencé à entreprendre quand j’avais 26 ans. A l’époque pas d’enfant, pas de mari pas de remboursement d’emprunt sur le dos. Une grande liberté et également un grand manque d’expérience (mais ce n’est pas le sujet de l’article ☺). Et j’étais bien loin de me poser la question de savoir si plus tard le fait d’être une maman entrepreneure était une solution idéale.

Avec le temps j’ai vieilli, mes amies aussi et les maris et les enfants sont arrivés. Avec eux une grande remise en question pour nous toutes. Comment concilier vie professionnelle et vie personnelle ?

Pour beaucoup de mes amies j’avais trouvé la solution idéale, celle qui selon elles réglaient tous leurs problèmes. Etre une maman entrepreneure.

Maman entrepreneure : quels sont les avantages ?

Difficile de leur répondre par un simple « Oui j’ai trouvé la solution idéale !». Oui cette solution me convient. Sans vouloir faire une liste exhaustive j’aime particulièrement la flexibilité qu’elle m‘offre :

  • Je peux faire la rentrée de mes enfants sans poser une demi journée de congès (cela fonctionne aussi pour prendre un rendez-vous chez le pédiatre sans pour autant poser une « journée enfant malade »).
  • Je peux aller chercher de temps en temps mes enfants à l’école.
  • Je peux appeler ma nounou pendant que je suis au travail. Personne ne me jugera et pensera que je n’ai pas l’esprit dans mon job car je suis également une maman.
  • J’organise mon emploi du temps en fixant des règles qui me permettent de concilier vie professionnelle et logistique personnelle :
    • Pas de réunion avant 9:30
    • Pas de réunion qui débute après 17 :30
    • Pas de rendez-vous « petit-déjeuner »
    • Des réunions le plus possible dans mes locaux ou pas skype. Cette solution me permet de limiter les déplacements et la perte de temps.
  • Je peux travailler à distance, à la maison, si cela est plus pratique dans mon organisation personnelle et que cela me fait gagner du temps.

Maman entrepreneure : les inconvénients

En revanche, être mompreneur, ne veut pas dire moins de travail, ou des horaires allégés. Soyons honnête il y a aussi des contreparties :

  • Je n’ai pas pris de congés maternité.  Ni avant la naissance, j’ai travaillé à chaque fois jusqu’à la veille du jour J.  Ni après la naissance, mes enfants ont connu très tôt locaux de mon entreprise. J’ai également été très fatiguée par ce choix. Etre maman entrepreneure ce n’est pas être une superwoman. Donner naissance ce n’est pas anodin et je n’ai pas reposé suffisamment mon corps ! J’ai donc mis plus longtemps à récupérer.
  • Je suis à la maison à 18h45 pour finir de donner le bain et pour coucher mes enfants. En contrepartie,  je me reconnecte très souvent de 21h30 à 23h00 (après avoir visionné une petit épisode de Narcos, j’ai craqué sous le charme de Pablo). Il m’arrive fréquemment de me réveiller très tôt pour pouvoir finir un travail ou envoyer quelques mails avant que toute la maisonnée se réveille.
  • Je ne prends pas beaucoup de vacances, et en vacances je suis en permanence connectée. (et je sais que c’est également le cas pour de nombreuses mamans salariées).
  • Je profite au maximum des vacances de mes enfants, pour me faire des journées à rallonge. J’ai une chance inouïe d’avoir des grands-parents très fans de leurs petits-enfants. Ils les prennent chez eux très souvent pendant 1 ou 2 semaines à chaque vacance scolaire. Et moi cela me libère beaucoup de temps. Dans ce cas là je ne profite pas des ces journées pour aller au restaurant en amoureux ou pour aller au cinéma. Ces journées à rallonge me permettent de rattraper tous les sujets qui ne sont pas hyper prioritaires dans le quotidien de ma vie d’entrepreneure.

Au final ce que j’aime dans ma situation de maman entrepreneure c’est la flexibilité qu’elle m’apporte … et je ne suis pas certaine que cette flexibilité soit uniquement réservée à l’entreprenariat. Certaines entreprises peuvent en offrir autant, il faut peut être parfois juste essayer d’évoquer le sujet.

Alors quand mes amies me demandent si c’est la solution idéale, ma réponse est simple c’est une solution qui ME convient et c’est un choix qui doit être propre à chacun, il n’y a pas de situation mieux qu’une autre, ce serait la même chose que comparer une Maman qui travaille à une Maman au foyer !

Et pour celles qui sont tentées par l’aventure, voici quelques interviews de mamans entrepreneures qui peuvent vous inspirer.

PS 1: Volontairement le terme de Mompreneur n’a pas été utilisé. Je trouve ce terme très réducteur. C’est vrai est ce que l’on dit d’un papa qui entreprend qu’il est Dadpreneur ?

PS 2: Et souvent la question que l’on me pose après c’est selon toi faut il mieux entreprendre avant d’avoir des enfants ou après avoir eu des enfants ?. La aussi j’ai de nombreuses arguments pour et contre … mais là vraiment Pablo me fait de l’oeil et je pars le rejoindre

En équipe, en famille, entre amis, organisez-vous ensemble facilement !
Téléchargez Coorganiz et commencez à vous co-organiser.