Avec 65% du temps domestique et une femme sur deux qui estime avoir un impact négatif de sa vie familiale sur sa carrière, le partage des tâches est un sujet qui va bien au-delà de savoir qui va faire la vaisselle ce soir.

Mal aimée des médias sauf pendant la journée internationale des droits de la femme, l’égalité domestique reste bien souvent un sujet « de bonne femme »: en dépit des efforts remarquables de quelques unes, comme Mélinda Gates qui en fit sa cause de l’année en 2016.

Si le partage des tâches semble définitivement relégué à la sphère privée, il n’en reste pas moins que vos commentaires et vos demandes de conseils sur notre page démontrent son poids: dans votre quotidien et sur votre développement professionnel.

Alors, plutôt que d’attendre une loi sur l’égalité des conduites à l’école ou le repassage, nous sommes allées chercher les bonnes habitudes à mettre en place dès aujourd’hui pour remettre un peu d’égalité dans votre foyer.

Éduquer

Un sujet ne devient important que parce qu’on en connaît les enjeux. Connaître les dates des droits des femmes (Pas de droit de vote avant 1947, les filles, et pas de compte en banque avant 1965…). Parlez-en à vos filles, vos garçons et votre chéri. Les féministes d’hier sont les héroines d’aujourd’hui. Pour en convaincre vos enfants, équipez votre bibliothèque :  Ces femmes incroyables qui ont changé le monde, Kate Pankhurst, 32 pages, Kimane.

Ces femmes incroyables qui ont changé le monde – Kate Pankhurst

 

Il y a aussi beaucoup de vidéos utiles sur le sujet, notamment celle de ce Papa qui explique pourquoi il n’aide pas sa femme à la maison : il range leur maison qui est aussi la sienne, il lave leur vaisselle qui est aussi la sienne, et il s’occupe de leurs enfants qui sont aussi les siens.

Communiquer

Ras le bol de la charge mentale ? Sans doute, mais la première chose à faire pour la partager efficacement, c’est de ne pas rester le centre d’information. Sinon, il y a de grandes chances que toute la maisonnée se repose systématiquement sur vous. Félicitations, vous savez tout ! Y compris qui va s’y coller !

Le niveau de partage d’informations des familles avec un bon partage des tâches est élevé. Savoir qui fait quoi, c’est pouvoir prendre des initiatives. Emplois du temps, contacts d’urgence, listes de babysitters…ne gardez pas cela pour vous. Voici la liste des élements à partager pour être certain de communiquer efficacement en famille 

Faire ensemble

Le partage des tâches ce n’est pas forcément alterner. « On fait les activités domestiques ensemble, c’est moins pénible, et c’est un bon exemple pour nos enfants, insiste Marie, assistante maternelle. ». C’est sûr que faire la vaisselle en famille c’est plus sympa. C’est aussi l’occasion de pratiquer l’exemplarité pour nos enfants. On peut rebattre les oreilles de nos filles avec l’égalité domestique. En effet, si leurs frères ou leurs pères ne touchent pas un torchon, ça ne risque pas d’imprimer.

Lister

Le marathon domestique de votre semaine ne vous convient pas ? Vous pouvez tout arrêter et attendre que votre maisonnée trébuche sur son linge sale. Pas sûr que le résultat soit probant. Ou bien vous pouvez faire un conseil de famille. « Chez nous, on résout les conflits avec un conseils de famille après le diner : tout le monde autour de la table, les grands et les petits. Quand la semaine a été mauvaise, il n’est pas inutile de remettre le sujet sur le tapis. Qui va s’occuper de quoi la semaine prochaine ? » Les enfants aussi sont de la partie, il peuvent aider dès leur plus jeune âge, si vous voulez en savoir plus c’est ici.

Étendre sa sphère familiale

Pas de conjoint disponible ? Demandez à votre mère ! Votre mère habite loin ? Demandez à votre voisine ! Vous nous avez compris. Parfois, on a moins le choix pour le partage des tâches que les autres. Mais cela ne doit pas vous empêcher de demander un coup de main autour de vous. « Je suis mère célibataire, nous dit Éloise, et j’ai longtemps refusé l’aide qu’on me proposait. Quand une copine me proposait de garder mon fils, je balayais l’idée sans même y penser. Avec mon nouveau boulot, je n’ai plus de choix. J’accepte désormais tous les coups de main. Et je pense à toutes les fois où j’ai dit non, avant… »

Voilà, vous avez votre petit bouquin sur Marie Curie sous le bras, planifié une activité vaisselle en famille et appelé votre belle-mère pour garder le petit samedi après-midi ? Ah non, c’est votre mari qui l’emmène au parc ?

Parfait, encore quelques petites activités des enfants à renseigner dans Coorganiz pour éviter un fil de discussion  de trois heures avec votre babysitter et devoir lui donner dix fois la même info, et vous êtes au top !!

En équipe, en famille, entre amis, organisez-vous ensemble facilement !
Téléchargez Coorganiz et commencez à vous co-organiser.