Bien gérer son temps partiel concerne 3,6 millions de femmes en France: nous occupons 80% des emplois à temps partiel!

La moitié d’entre nous déclarent avoir fait ce choix faute de mode de garde adapté pour leurs enfants, et le trouvent compliqué professionnellement. C’est sûr que ne pas être toujours présente quand les choses se décident, ou se retrouver à quatre cinquième avec autant de boulot qu’à temps plein, ce n’est pas une sinécure!

A la recherche des meilleurs conseils, nous avons interrogés des mamans à temps partiel qui n’ont pas l’impression d’être au boulot à mi-temps: Mais comment faites-vous, les filles?

Sophie (3 enfants/au 4/5eme): « Pas de choix, mon dernier enfant est dyslexique et il doit être très accompagné! J’ai réparti mon temps partiel en deux demi-journées, ce qui me laisse l’emmener à ses séances, et ne pas perdre le rythme de la semaine. Quand je suis absente le jeudi après-midi, je le récupère après la cantine car je déjeune avec mon équipe. De temps en temps, je déjeune tout de même avec lui, mais je pense que pour moi c’est important de garder la routine du boulot. Ca fait un peu piquousée, mais je me dis que je fais bien mon boulot de maman et bien mon boulot de chef de service. »

Anne-Marie (2 enfants au 3/5eme): « J’ai eu mes enfants tard et je voulais en profiter à fond. Au moment de retourner travailler, je n’arrivais pas à me résoudre à les faire garder toute la semaine. Je suis passée en temps partiel en abandonnant tout espoir de promotion, mais en me spécialisant dans un domaine précis. Cela me permet de rester une référence dans mon entreprise. Je me suis formée en reprenant des lectures et des cours chez moi, et j’ai bien communiqué en interne sur la nécessité d’avoir une spécialiste comme moi! Du coup, quand je ne suis pas là, les gens décalent les réunions. Ca fait plaisir! »

France (2 enfants, au 3/5eme): « Après 5 années de métro-boulot-dodo et un burn-out, j’ai décidé de travailler en temps partiel. Ca tire financièrement, mais cela me permet de passer le mercredi à la maison, et d’avoir mon vendredi pour moi et la maison. Je suis infirmière, et j’ai fait le choix du libéral au lieu de l’hôpital. C’est plus souple, plus solitaire aussi…mais j’avais besoin de cet espace pour vivre tout simplement. C’est une question de priorité, je n’ai pas hésité! »

Eloise (4 enfants, à mi-temps): « Malgré ma famille nombreuse, c’était nécéssaire pour moi de continuer à travailler. Cadre en entreprise, je ne voulais pas me retrouver avec le sentiment de voir toutes mes collègues me passer devant. Même si c’est mon choix, je ne suis pas masochiste. J’ai donc choisi un métier adapté: je suis professeur des écoles. On se partage une classe avec ma collègue et ça se passe bien. J’ai une amie qui partage comme cela un poste en entreprise avec une collègue: c’est encore trop rare! »

Aimée (2 enfants, au 4/5eme): « Quand j’ai arrêté de bosser le mercredi, j’ai tout eu: les remarques, les réunions le jour ou je n’étais pas là…Je ne me suis pas laissée faire!  Je n’emmène pas de boulot à la maison le mercredi, mais je suis au bureau tôt le jeudi pour traiter les urgences de la veille en une heure. Et franchement cela suffit! Comme ça dès le jeudi matin, quand mes collègues sont au café, je suis déjà au parfum. Et pour les agendas, il ne faut pas avoir peur de le dire: « J’ai besoin d’assister à cette réunion, et je ne suis pas disponible ce jour là. » Pas besoin de raconter votre vie, ou de vous excuser! »

On résume:

  • choisir ses jours d’absence avec pertinence
  • réfléchir à se spécialiser, et le faire savoir!
  • à passer en profession libérale
  • ou à changer carrément d’activité pour rester épanouie professionnellement.
  • la jouer fine pour rester dans le match: une heure suffit souvent pour rattraper une journée de discussions inutiles
  • ne pas se laisser marcher sur les pieds!!

Bien gérer son temps partiel, c’est le prendre comme une opportunité quel que soit le contexte, et s’organiser pour réinventer nos vie professionnelles à 100%, aidez vous de l’App Coorganiz pour cela ! Merci les filles!

La petite heure matinale pour rester dans le match, je vais la mettre en application dès jeudi, moi, et arrêter de consulter mes mails le mercredi entre deux activités des enfants….

En équipe, en famille, entre amis, organisez-vous ensemble facilement !
Téléchargez Coorganiz et commencez à vous co-organiser.