L’INSEE comptabilise aujourd’hui près d’un million de français dépendants, des chiffres favorisés par le vieillissement de la population, un chiffre en passe de doubler en 2060.

En matière de perte d’autonomie, nombreux sont les français qui espèrent beaucoup de l’état pour subventionner leur dépendance. Il existe toutefois une subvention partielle qui leur permettrait de faire face à leurs dépendances et aux frais liés à leur prise en charge.

La solution? Essayez d’anticiper à l’avance afin de mieux faire face aux coûts de la dépendance.

 

• Les avantages de souscrire à une assurance dépendance

Au fur et à mesure que votre parent devient dépendant, il recevra mensuellement un capital qui lui donnera la possibilité de pallier aux différentes charges. Outre la rente mensuelle, une assurance dépendance  sera d’une grande aide pour :

  1. Réduire les risques liés aux factures mensuelles, aux maladies graves, et autres états de dépendance.
  2. Votre parent touchera une rente mensuelle à vie.
  3. Il bénéficiera des services d’une assistante professionnelle.
  4. Il sera plus indépendant vis-à-vis de vous.

 

• Assurance dépendance : comment cela fonctionne-t-elle?

Vous devez savoir qu’une assurance dépendance se détermine en fonction de l’âge du parent.  Il a le choix de cotiser soit à fond perdu soit en capital.

L’idéal serait de contracter une assurance-vie après d’un assureur, qui vous permette d’opter pour l’option dépendance qui vous permettrait de majorer, voire de doubler votre capital en cas de survenue de la dépendance.

Ainsi, avant de souscrire à une assurance dépendance, essayez de bien lire la teneur du contrat, de comparer votre offre actuelle avec d’autres compagnies et de chercher autant que possible des contrats en capital (plus avantageux) que des contrats à fonds perdus qui risqueraient de vous porter préjudice si jamais votre parent ne devient pas dépendant car vous risquerez alors de perdre tous vos versements.

 

• Les aides financières indispensables

Vous avez ainsi le choix entre différentes aides financières indispensables comme :

-L’Apa (Allocation personnalisée d’autonomie): comptez environ 493 euros par mois pour les seniors souhaitant recevoir leurs soins à domicile, et moins que cela (environ 429 euros par mois) pour ceux et celles placées dans un établissement d’hébergement spécialisé.

-Le PCH (Prestation de Compensation du Handicap): Délivrée par le conseil général, cette allocation est accessible aux personnes qui ressentent vraiment des difficultés pour assurer les différentes tâches domestiques au quotidien.

-L’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes âgées): il s’agit d’une allocation versée aux personnes qui ont rencontré des difficultés à cotiser pour leurs régimes retraites. L’aspa leur permet ainsi de gagner une allocation une fois qu’ils ont atteints l’âge de la retraite.

 

Surtout n’hésitez pas à vous faire aider, en déléguant les tâches et différents rdv sur Coorganiz

D’autres articles succeptibles de vous intéresser :

J'organise mon quotidien avec l'application Coorganiz !

C'est gratuit !
En équipe, en famille, entre amis, organisez-vous ensemble facilement !
Téléchargez Coorganiz et commencez à vous co-organiser.
-->