Vous avez besoin de mieux vous organiser au quotidien? Si ce n'est déjà fait, cliquez ici pour recevoir les conseils d'autres parents organisés et n'oubliez pas de télécharger l'application gratuite Coorganiz pour mieux partager les agendas, les conduites, les choses à ne pas oublier et les documents utiles.

C’est une grande joie pour les personnes âgées d’être visitées et entourées par leur famille. En particulier, c’est la fréquentation de la jeunesse qui relève d’une vraie bouffée d’air frais. Pour les grands-parents, les petits-enfants sont souvent synonymes de complicité.

Lorsqu’ils vieillissent et tandis que les petits enfants deviennent grands, le lien entre eux peut se fragiliser. C’est d’autant plus le cas lorsque que nos aînés deviennent dépendants.

 

Pour faire des enfants des aidants en herbe et stimuler les échanges intergénérationnels, voici quelques conseils.

 

Partager les petits plaisirs avec les petits

Pour stimuler les échanges entre des enfants et des grands-parents, il est important de s’appuyer sur les notions de plaisir et de jeu. Ainsi, jouer à un jeu de société est un bon moyen de faire converser les générations. Lorsqu’on est face à une personne âgée qui ne joue plus, jouer à ses côtés, c’est-à-dire partager le jeu et l’y faire assister permet de l’inclure et de la divertir. Parallèlement, les enfants sont toujours amateurs de défis ludiques.

On peut également compter sur la gourmandise pour régaler petits et grands. En préparant un repas ou un goûter à l’aide de ses parents, un enfant s’implique dans le rôle d’aidant d’une manière lointaine et légère. Par exemple,  on peut donner un but à la rencontre en savourant tous ensemble un moment drôle autour d’un gâteau et de boissons chaudes. Et on en fait une habitude : le goûter chez mamie du vendredi après-midi, par exemple !

En somme, lorsqu’ils visitent leur grand-parent dépendant, les enfants s’épanouissent dans une activité définie. L’agenda partagé Coorganiz permet de voir tous les événements prévus dans la semaine pour y trouver le bon moment qui convient à tous !

Faire grandir les ados

Les ados sont bien plus indépendants. Passer du temps avec leur grand-parent dépendant est une vraie opportunité pour eux de se responsabiliser. C’est également l’occasion de profiter d’une relation bien souvent protégée des crises d’ado.

Ainsi, l’adolescent peut être en charge d’une tâche dans la To-do list partagée, comme l’achat d’une course par exemple. C’est un moyen de l’impliquer dans les soins et l’attention portée aux grands-parents en le faisant se sentir utile.

En plus, on peut lui suggérer des thèmes et des discussions à aborder avec le grand-parent : la comparaison de leurs adolescences est un bon début. Les grands-parents apprécient de se sentir inclus dans les événements de la vie des jeunes, tandis que les ados prennent du recul. De même, discuter des professions qui existent permet à chacun d’apprendre de l’expérience de l’autre.

 

En parallèle de ces quelques pistes, les grands classiques à apprécier en famille sont toujours une bonne idée ! Parmi eux, regarder un film à la télévision tous ensemble est notre préféré. On trouve toujours un grand classique indémodable qui plaît à tout le monde. Et on prend les paris : est-ce grand-mère ou la petite dernière qui fermera les yeux en premier.. ?

 

En lien avec ce sujet :

Vieillir à travers le monde : différentes prises en charges de nos aînés 

Les meilleurs moments pour écouter de la musique en famille ! 

Comment bénéficier d’une formation quand on est aidant familial ? 

J'organise mon quotidien avec l'application Coorganiz !

C'est gratuit !
En équipe, en famille, entre amis, organisez-vous ensemble facilement !
Téléchargez Coorganiz et commencez à vous co-organiser.
-->