Vous avez besoin de mieux vous organiser au quotidien? Si ce n'est déjà fait, cliquez ici pour recevoir les conseils d'autres parents organisés et n'oubliez pas de télécharger l'application gratuite Coorganiz pour mieux partager les agendas, les conduites, les choses à ne pas oublier et les documents utiles.

Comment faire équipe pour un bon Baby-sitting?

Bien choisir et bien communiquer avec votre Baby-sitter est la clé pour partir de la maison l’esprit tranquille: vos enfants vont passer un bon moment…et vous aussi!

Nous avons interrogé des parents organisés pour rassembler ici les règles d’or d’un partenariat réussi, et gagner du temps (et de la tranquillité d’esprit) sur toutes les expériences de baby-sitting cocasses ou calamiteuses qui nous guettent!

Recrutement:

  • Pour un bon Baby-sitting, demandez des références: que vous passiez par une agence spécialisée, les annonces de votre boulangerie, ou la copine de votre cousine, demandez à parler à des parents d’enfants déjà babysités par votre candidate. Elle n’a pas d’expérience? Appelez ses parents. Il n’y a pas de honte à avoir à se renseigner: vous le faites bien pour le stagiaire que vous embauchez au boulot et dont la responsabilité ne va pas plus loin que la machine à café. Alors, passez ce coup de fil, et faites vous une idée plus précise de la personne qui va garder vos lardons.

Briefing:

  • Prévoyez un temps de briefing adapté. Maryse qui travaille en agence spécialisée s’étonne: “On a des parents qui claquent la porte aussitôt la Baby-sitter arrivée, et d’autres qui passent une heure à faire le tour de la maison. Il y a un juste milieu! Accueillez la Baby-sitter, présentez la immédiatement à vos enfants car c’est d’eux dont il s’agit. Expliquez-lui clairement et devant les enfants ce qui est attendu: activités, heure du coucher, brossage de dents. Vos enfants, surtout si ils sont en âge de comprendre, doivent être témoin de votre délégation et clairs sur les limites données. Un bon Baby-sitting c’est quand tout le monde y met du sien.”

En cas d’urgence:

  • Préparez un document avec la procédure d’urgence:

Gros Bobo: on appelle les urgences, puis la voisine qui sera sur place en 5 min, puis vous.

Petit Bobo: on vous appelle, et on vous texte.

Une pathologie répétitive? Donnez la marche à suivre pour ne pas avoir de surprise. Manquer d’initiative n’est pas un crime quand on a 18 ans… Donc si votre enfant est un peu malade, donner des instructions en cas de vomi: verre d’eau, vous appeler, et défaire le lit (y compris de rincer les draps avant de les mettre à la machine….déjà expérimenté…).

Donner toujours plusieurs numéros et demander d’être appelé et texté.

  •     Comme le document d’urgence est toujours le même:  Scannez-le et envoyez le à la Baby-sitter qui pourra le conserver dans son téléphone…. Et vous l’imprimer si nécéssaire, ou bien vous pouvez l’enregistrer dans les documents sur Coorganiz App ! Vous y passez du temps: faites en sorte que votre document reste utile longtemps.

Vérifier que les instructions sont comprises:

  • Copy that? vous connaissez cette fameuse phrase des marines américains? “Comme eux, faites répéter les instructions que vous avez donné pour être sur que tout est clair. C’est basique, mais ça marche dans l’armée, alors pourquoi pas chez vous?”
  • Soyez claire avec vos attendus: “Si vous êtes très à cheval sur certaines choses comme la qualité du diner, ou des activités, prévoyez de tout préparer en avance. Sur ce qui ne compte pas vraiment pour vous, laissez de la liberté, mais ne vous attendez pas à ce que les choses soient faites à votre façon, avertit Maryse. On ne reproche pas à une Baby-sitter d’avoir fait les choses différemment si le baby-sitting s’est bien passé.”
  • Donnez des instructions aussi sur ce que que peux faire la Baby-sitter quand vos enfants dorment: le plus souvent elles font leurs devoirs, ou regardent la télé. Mais si il y a des pièces interdites, dites le. Et définissez l’accès au frigo: ” Tu peux te servir d’eau et de coca, et je t’ai laissé un paquet de gâteaux, ou sinon tu peux prendre un yaourt.” est une bonne façon d’éviter les malentendus.

Check:

  • La soirée se termine, vous rentrez chez vous. Passez une minute pour demander vraiment comment les choses se sont passées. Une bonne Baby-sitter vous dira ce qui s’est réellement passé: ne jugez pas celle qui vous dit que votre fils a pleuré au coucher, elle est transparente avec vous.
  • N’oubliez pas de vérifier le lendemain avec vos enfants. La délégation n’exclut pas le contrôle 🙂 Une bonne façon de le faire est de proposer qu’elle revienne la prochaine fois. “Oh nooon, je l’aime pas celle-là…” mérite une discussion.

Tarifs:

  •  8 euros de l’heure en moyenne avec des forfaits nuits à 50 euros qui sont parfois plus intéressants et confortables que de vous attendre jusqu’à tard.
  • Et parce que plus tard vos enfants feront aussi du baby-sitting: vérifiez comment votre Baby-sitter rentre chez elle!

Pour faire une bonne équipe avec votre au pair retrouvez notre article:

 

J'organise mon quotidien avec l'application Coorganiz !

C'est gratuit !
En équipe, en famille, entre amis, organisez-vous ensemble facilement !
Téléchargez Coorganiz et commencez à vous co-organiser.
-->